Press conference | Meer Democratie

Press conference

conférence de presse vendredi 22 février 2019 - 10:00-12:00 à Bruxelles

La démocratie directe en Belgique NOW!!

Présents:

Réseau Référendum: Agora Brussels, Demo-B, Démocratie Participative, Meer Democratie, Mouvements Citoyens Libres, Nous Citoyens, Petite Maison du Peuple, Démocratie Belgium, Parti Référendum, PRO, We-Gov.

PREMIERE VOTATION DU PEUPLE BELGE LE DIMANCHE 28 AVRIL 2019

15 projets sont soumis au peuple lors de la première votation le dimanche 28 avril 2019
[période de votation du 28 avril, 00:00 au 19 mai 2019, 00:00]. Tout citoyen peut voter par e-voting avec sa carte d'identité (eID).

APPEL A TOUS POUR LA FORMATION DE L'OPINION PUBLIQUE!!

POINTS – COINFERENCE DE PRESSE

1) Les droits populaires (référendum et initiatives)

2) Première votation du peuple belge le dimanche 28 avril 2019

La votation du 28 avril 2019 aura, comme en Suisse, pour object d'exprimer la volonté des citoyens.

Nos représentants politiques ont désormais la responsabilité de garantir “l'expression fidèle et sûre de la volonté du peuple”. Cette volonté doit avoir la possibilité de se manifester aisément et clairement, sur tous les projets, au terme d'une période de formation de l'opinion publique suffisamment longue. Cette opinion publique se forge au travers des débats contradictoires, animés par tous les acteurs, citoyens, autorités, presse, organisations.

En effet, une décision des autorités qui ne représenterait pas cette volonté, quelle volonté représenterait-t-elle alors, émanant de qui, au nom de quoi, selon quels intérêts et tendant vers quels buts?

PREMIERES VOTATIONS DU PEUPLE BELGE

Grâce à la plate-forme de e-voting mise en place par Meer Democratie vzw (voting-manager: Yves Bruggeman), le Réseau Référendum / We-Gov organise des votations par e-voting.

Les citoyens sont identifiés avec leur carte d'identité électronique (eID) et peuvent s'exprimer sur des projets concrets lors des votations planifiées 4 x par an selon un calendrier de dates pour les 20 prochaines années.

Le but du projet votations est de contribuer au renforcement de la culture de la participation et gagner l'opinion publique pour l'organisation officielle de référendums qui seront dès lors contraignants.

En attendant, le résultat des votations pourra d'ores et déjà communiquer des messages précis aux autorités pour le traitement de questions qu'ils n'ont pas cru devoir considérer.

Nos représentants politiques ont désormais la responsabilité de garantir “l'expression fidèle et sûre de la volonté du peuple”. Cette volonté doit avoir la possibilité de se manifester aisément et clairement, sur tous les projets, au terme d'une période de formation de l'opinion publique suffisamment longue. Cette opinion publique se forge au travers des débats contradictoires, animés par tous les acteurs, citoyens, autorités, presse, organisations.

En effet, une décision des autorités qui ne représenterait pas cette volonté, quelle volonté représenterait-t-elle alors, émanant de qui, au nom de quoi et selon quels intérêts et tendant vers quels buts?

PARTICIPATION DU CITOYEN - LA SITUATION EN BELGIQUE

La constitution belge ne prévoit actuellement aucun référendum à quelque niveau que ce soit.

Elle autorise uniquement les consultations non contraignantes pour les régions, les provinces et les communes, bien que la Flandre ne dispose pas encore d'un décret d'application pour les consultations régionales.

Cependant, très peu de consultations ont été organisées. En Belgique, il n’existe donc pas de véritable système efficace de participation, comme en Suisse où la population peut ajuster régulièrement sa politique.

ENFIN UNE VOIX POUR LE CITOYEN

Le Réseau Référendum / We-Gov comprend un réseau d'associations et de citoyens qui militent pour une démocratie de concordance, concordance entre les décisions prises par les aurtorités et la volonté des citoyens.

Les manifestations spontanées des gilets jaunes, contre le pacte des Nations Unies sur la migration, et sur le climat ont exprimé l'indignation, la colère, la volonté de changement et d'expression directe des citoyens.

Grâce aux votations citoyennes e-ID, la volonté populaire s'organise et s'exprime clairement, projet par projet.

Le Réseau Référendum / We-Gov a lancé un appel aux projets. De nombreux groupes ont réagi et sont à l'origine d'initiatives. 

PLATEFORME E-VOTING myvote.be

La mise en page de la plate-forme e-voting myvote.be par Meer Democratie (voting-manager : Yves Bruggeman) a pris plus d'un an. La fiabilité est un critère essentiel.

Cette plateforme permet l'identification du votant sur la base de sa carte d’identité électronique (eID).

Seuls le numéro de la puce et le code postal sont stockés : les administrateurs de la plate-forme ne peuvent pas lier les numéros de la puce à des personnes.

L'anonymat et le secret électoral sont ainsi garantis.  

L'identification eID a été choisie pour éviter les doubles votes et toute autre forme de fraude.

Après le vote, l'électeur reçoit immédiatement un code de validation lui permettant de vérifier son choix.

 

Plus d'info, voir pdf en annexe.